top of page
  • Caroline Baeyaert

Et si vous commenciez déjà à faire le grand ménage dans votre manière de vous vivre ?



Il y a en vous un ensemble de vêtements que vous avez accumulés au fur et à mesure de vos expériences, de vos rencontres avec vous-même et avec les autres dans votre manière de penser : ces vêtements, ce sont vos pensées. Elles sont en vrac, un grand nombre ne vous vont plus par rapport à ce que vous êtes aujourd'hui mais vous continuez à les laisser exister. Ces vêtements vous encombrent, ils vous envahissent, ils vous empêchent de voir clairement ce qui se trouve en vous comme vêtements beaux et parfaitement ajustés à ce que vous êtes aujourd'hui.


Imaginez : c'est comme si vous choisissiez, non pas par choix mais parce que vous n'avez plus le choix, de sortir de chez vous avec ces vêtements non ajustés à vous, que vous avez encore trouver dans votre penderie : vous allez alors vous tordre les pieds en prenant vos chaussures dans ce pantalon trop long pour vous et sur lequel vous ne cessez de marcher, vous chancelez, vous vous redressez et vous repartez ! Mais bon, vous n'êtes pas à l'abri de vous casser la figure...


Tout comme un vêtement trop grand peut vous empêcher de réaliser ce que vous souhaitez (essayez de réaliser une pâte à crêpes avec un chapeau trop grand qui tombe sur les yeux quand vous baissez la tête ! ), votre manière de vous penser peut vous restreindre, vous embêter, vous auto-saboter, vous empêcher de réaliser la vie que vous souhaiteriez.


Alors, que faire ? Venez me rencontrer et nous allons faire un peu de ménage dans votre manière de vous voir : nous allons faire de la place pour de nouvelles manières de vous découvrir (vous savez, les vêtements qui sont tout, tout au fond et que vous ne pouvez même plus attraper !) Avec une nouvelle conscience de vous, c'est-à-dire voir des choses qui existent déjà en vous mais que vous ne voyez pas, nous allons ensemble vous réapprendre à habiller votre vie avec votre propre style d'être vous. Tout est là, déjà présent en vous. Mais empêtrés dans tout ce bazar de pensées qui vont et qui viennent sans cesse, vous ne vous vivez plus : vous pensez vivre ce que vous êtes, mais je vais vous faire voir avec évidence combien parfois vous êtes à côté de vous. Alors, déjà pour être davantage heureux dans sa vie, première étape : prendre conscience de là où l'on se pense différemment que ce que l'on est véritablement !


Avec tout mon amour,


- Caroline BAEYAERT, praticienne Pleine Conscience -

Guidances et harmonisations énergétiques de vie par cohérence énergétique

Apprentissage de la Pleine Conscience Relationnelle

Comments


bottom of page